La Voleuse de Livres

La Voleuse de Livres

Réalisé par : Brian Percival
Date de sortie : 5 février 2014

Bercé par les musiques du grand John Williams, La Voleuse de livres est un drame plus que convaincant. Tout d’abord, son écriture simple et sa classique mise en scène permettront aux enfants de se plonger eux aussi, dans l’Allemagne d’Hitler. Ensuite, le réalisateur ne cherche jamais à faire pleurer des chaumières, il montre juste à travers le regard de la canadienne Sophie Nélisse, la difficulté de protéger un secret et à rester libre de pensées malgré tout ce qui nous est imposé dans l’éducation. Geoffrey Rush est sincère et touchant en papa poule qui offre un mur d’alphabet à sa nouvelle fille. Emily Watson quant à elle, mère limite indigne se révèle être juste une maman inquiète et fragile. Si l’enfer des années trente est soulevé dans La Voleuse de livres, on regrettera pourtant une image salie et difficile à regarder. Certes, cette photographie élargie la cible mais reste trop convenu pour donner A la Voleuse de livres, un drame palpitant.
7/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s