Midnight Globe

Midnight Globe

Réalisé par : Jonathan Musset
Date de sortie : 4 décembre 2013

Midnight Globe est avant tout, un film réalisé par un nantais avec des nantais et tourné à Nantes. C’est un film à l’image soignée que nous propose le jeune cinéaste. Les gros plans sur les visages et les objets font penser à l’univers de David Lynch. Effectivement, ceux-ci apparaissent parfois sans se justifier pour mieux réapparaître plus tard. C’est un thriller d’ambiance donc. Beaucoup d’incompréhension au début, qui pourrait en démotiver plus d’un. Mais à l’inverse du maître Lynch, on a l’impression de rater beaucoup de réponses quant à la signification de certaines situations. Pourquoi Jonathan Musset a-t-il voulu faire autant de mystères inutiles ? Il est certain que la globalité donne une belle approche d’esthétisme. Mais la lumière et les cadrages, aussi magnifiques soit-ils ne devraient-ils pas être secondaires à l’histoire. L’histoire est un hommage à Helen Keller, sourde, muette et aveugle qui luttera toute sa vie pour accéder à l’éducation et au savoir. C’est également un très bel hommage à la ville de Nantes. Dans Midnight Globe, on y découvre la ville sous une lumière précise dans des lieux de rares beautés. Alors pourquoi il est difficile d’accrocher à cette poésie. Tout d’abord à cause d’une musique omniprésente mal choisie, qui donne un ton beaucoup trop dramatique pour pouvoir s’évader dans le lyrisme. Ensuite le jeu des acteurs est bien trop amateur. Bruno Henry qui incarne le méchant dévoile des traits bien trop aimables pour le rendre crédible. Anthony Bertaud, l’acteur principal en fait des tonnes. Ses mimiques sont parfois insupportables. Il atteint le summum de l’absurdité lors d’une scène dans un stade qui rappelle la folie de Darren Aronofsky dans Requiem for a Dream. Premier long-métrage de Jonathan Musset, Midnight Globes est un film d’une extrême qualité visuelle. Cependant, le petit budget financé en partie grâce aux plateformes participatives fait défaut au casting et à la musique. Le jeune réalisateur propose un genre rare mais trop mystérieux pour que tous accrochent.
6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s