Zero Theorem

Zero Theorem

Réalisé par : Terry Gilliam
Date de sortie : 25 juin 2014

Après Spike Jonze et Wally Pfister, c’est Terry Gilliam qui s’attaque aux relations humaines interposées par ordinateur. S’il n’y a pas le romantisme de Her, il n’y a heureusement pas le raté de Transcendance. Zero Theorem est comme les précédents du réalisateur, un film décalé qui se moque du possible et de l’impossible et qui mêle le réel et le visionnaire imaginatif. Christoph Waltz, apparaît ici comme on ne l’avait jamais vu. Un peu benêt et très anti-héro, l’acteur est très touchant. La présence de Mélanie Thierry surprend, mais la beauté de son corps et la poésie de son visage donne une douceur à la dureté du long-métrage. Car effectivement, le cœur du sujet, c’est que chaos est vendeur. Gilliam a su montrer que la crainte donne un sens à la vie de chacun. Zero Theorem est un regard dépressif sur cet avenir connecté qui nous attend.
8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s