Queen and Country

Queen and Country

Réalisé par : John Boorman
Date de sortie : 7 janvier 2015

A plus de 80 ans, c’est une surprise de trouver le réalisateur de Délivrance en compétition à la Quinzaine des Réalisateurs. Dans un drame sensible et souvent drôle, l’auteur nous conte ses souvenirs d’adolescence pendant la Guerre de Corée. C’est en quelque sorte une suite au biopic Hope and Glory sorti en 1987. La première partie se déroule dans la caserne qui nous rappelle doucement le Full Metal Jacket de Kubrick. Puis la seconde se concentre sur la permission de Bill qui retrouve sa famille et sa jolie prétendante. Cette partie, très sentimentale détruit peu à peu l’humour qui s’était installée précédemment. Queen and Country n’est pas désagréable, mais la satire s’efface et on ne sait plus sous quel ton nous devons prendre l’ensemble. Queen and Country semble fantasmé, notamment par sa photographie. Volontaire ? Les intentions restent présentes.
6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s