Jamais de la vie

Jamais de la vie

Réalisé par : Pierre Jolivet
Date de sortie : 8 avril 2015

La tête haute devait être le titre initial de ce dernier Pierre Jolivet. Emmanuelle Bercot ayant un film éponyme à sortir, le long-métrage devient Jamais de la Vie. L’histoire décrit le quotidien d’un ancien délégué syndical qui ne trouve plus d’emploi dans sa branche. Ce dernier devenu veilleur de nuit, n’a plus aucun moyen d’exprimer sa colère. C’est un film triste, sans issue, presque désespérant. Beaucoup de gens se demande comment ils vont faire demain. Le personnage a très bien compris qu’il n’aura pas mieux. Interprété par un Olivier Gourmet cernes violettes sous les yeux, sa carcasse disparait derrière ce personnage qui s’ennui. L’acteur est fidèle à lui-même, sincère, humain et naturel. Mais le sujet étant déjà très morose, la caméra à l’épaule nous transporte trop dans cet ennui. Résultat on le ressent aussi. Valérie Bonneton apparaît sous un nouvel angle, sans artifice et exagération. Jamais de la vie traite d’un sujet fort et actuel, mais ce dernier étant trop réaliste et normal on finit par décrocher.
6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s