Tetsuo

Tetsuo

Réalisé par : Shinya Tsukamoto
Date de sortie : 5 octobre 1994

Réalisé en 1988, Tetsuo ou L’homme de fer est peut-être le film le plus étrange que vous verrez dans votre vie. Après un accident d’automobile, un homme voit son corps muter en une sorte d’aimant ramassant tous les détritus métalliques de la société. Employé dans un noir et blanc pixellisé, ce long-métrage du japonais Shinya Tsukamoto résonne comme un vieux film expérimental où le montage semble avoir été fait sous acide. Filmé dans tous les sens, musiques et bruitages carrément flippants, maquillages gores à souhait, Tetsuo est un véritable cauchemar visuel et auditif. A la fois effrayant et dégoûtant, l’œuvre se permet d’ajouter de l’érotisme crado dans un scénario déjà difficilement attractif. Le phallus mécanique du personnage central, son tuyau d’égout comme il dit, aurait pu faire rire, mais bien au contraire, on hésite à crier au scandale. En tout cas, une chose est sûre, le film aurait été en couleur il n’aurait pas eu cet effet outragent. Vu en salle de cinéma, nous avons vu de nombreuses personnes quitter la salle au fur et à mesure des séquences devenues trop indigestes pour eux. Du génie ou de la torture gratuite, Tetsuo est un film dont on ne sort pas indemne et on ne pense pas aller regarder les suites que Tsukamoto réalisera en 1992 et en 2009.
5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s