En quatrième vitesse

En quatrième vitesse

Réalisé par : Robert Aldrich
Date de sortie : 7 septembre 1955
Date de reprise : 31 août 2016 en version restaurée

En quatrième vitesse est un thriller psychologique où la paranoïa est le fil conducteur de l’histoire. Réalisé en 1955, ce Kiss Me Deadly met en scène un détective privé qui enquête sur la mort d’une femme qu’il a connu très brièvement au début du film avant qu’elle ne se fasse tuer. Robert Aldrich donne à son personnage l’aspect d’un anti-héro imbu de sa personne, complaisant et qui se joue des femmes. D’ailleurs, la défunte Christina le jugera d’office dans une première séquence magistrale. Le réalisateur joue également avec sa caméra en imposant des plans toujours inattendus. La nuit est toujours présente et le noir et blanc est superbe. En quatrième vitesse est un film très sombre. Sur fond de Guerre Froide, la violence fait rage à tout moment. Le mensonge, la rapidité de certains plans et les cris sont pourtant prédominants car Aldrich ne fait que suggérer et laisse ainsi le spectateur imaginer et croire à ce climat apocalyptique. En quatrième vitesse est un film extrêmement maîtrisé et prouve que l’âme humaine est facilement sadique et condescendante.
8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s