Camping 3

Camping 3

Réalisé par : Fabien Onteniente
Date de sortie : 29 juin 2016

La suite était inévitable. Que vaut ce troisième volet de la comédie préférée des touristes en station balnéaire ? On aurait imaginé les mêmes gags que les précédents. Fort heureusement l’équipe a su être un peu originale. Pour marquer l’anecdote et éveiller quelques phases de nostalgies en nous, le réalisateur passe en revue, brièvement et suffisamment des mots comme la Camping des Flots Bleus, le concours du lancer de tongs et la fameuse phrase « Alors on n’attend pas Patrick ». On retrouve également le maillot de bain de Dubosc, le Benco et les apéros au pastis. Mais cette fois, Camping 3 possède un ton un peu plus sérieux, en se concentrant sur les conflits de génération. Le personnage principal n’est plus en quête de passer la nuit avec une charmante femme de moins de cinquante kilos. Désormais, il attend sa fille et va combler ce manque en accueillant trois adolescents dans sa tente. Malheureusement, si certaines situations font sourire, l’euphorie ne sera jamais au rendez-vous. Mathilde Seigner n’est plus là et les autres personnages ne font qu’intervenir par intermittence. Ainsi ce Camping 3 est trop concentré sur Franck Dubosc et il n’a plus grand-chose de nouveau à nous offrir. Si la sincérité rôde effectivement sur la mise en scène, elle manque véritablement de panache et de passion. Alors que les précédents volets étaient accablants mais idéals pour des vacanciers, ce Camping 3 n’apporte pas la fraîcheur désirée à nos soirées d’été.
4/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s