Dieu, ma mère et moi

Dieu, ma mère et moi

Réalisé par : Federico Veiroj
Date de sortie : 4 mai 2016

Gonzalo est un homme comme les autres et comme beaucoup il a été baptisé durant son enfance et même communié. Mais ce trentenaire, étudiant en philosophie ne partage pas les convictions de la religion et c’est même un frein pour avancer. Il décide donc d’apostasier, c’est-à-dire, être radié des livres de l’Église. Il se rend alors compte de la multitude de démarches qui n’ont a priori comme seul sens, de décourager dans ce qui devient une aventure. Le long-métrage est teinté d’humour pour faire passer la gélule de ces incohérences évidentes. En effet, face à ce témoignage fictif, on comprend qu’il y a une opposition entre religion et liberté. Dieu, ma mère et moi n’est pas un film qui se surpasse dans son accroche ou sa mise en scène, mais qui a le mérite d’oser traiter d’un sujet piquant au temps où l’Église catholique fait beaucoup parler d’elle.
6/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s