Iris

le

Iris

Réalisé par : Jalil Lespert
Date de sortie : 16 novembre 2016

La Critique de Cinéphiles 44 :
Après Yves Saint-Laurent, nous attendions au tournant le nouveau long-métrage de Jalil Lespert, qui entre temps, réalisera les deux premiers épisodes de la série française Versailles. Iris est un thriller policier, presque érotique où une disparition est mise en place par le personnage de Charlotte Le Bon. Max, joué par Romain Duris, est un jeune mécanicien endetté et donc la cible idéale pour cette mascarade qui sombrera rapidement dans le glauque. Tout semble travaillé jusqu’aux atomes. Le thriller tient fortement la route et nous transporte dans ce vertige voluptueux, digne d’un scénario hitchcockien. L’esthétisme est quant à lui sulfureux et apporte ce sentiment lacéré dans lequel Max se trouve. En manipulant ses personnages, Jalil Lespert en fait de même pour ses spectateurs. La seule déception, le cliché de faire des riches des pervers sans cœur et des pauvres de petites bêtes influençables. Et cette déception est grande quand elle est le neutron principal.

7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s