In the fade

In the fade

Réalisé par : Fatih Akın
Date de sortie : 17 janvier 2018

La Critique de Cinéphiles 44 :
Dans In the Fade, Diane Kruger tient le rôle d’une femme dont la vie a été brisée suite à un attentat à la bombe sur son mari et son enfant. Le deuil et la justice n’étant pas de son côté, elle va tout mener pour se venger d’elle-même. Si l’actrice est convaincante, nous sommes fortement étonnés que celle-ci obtienne le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes 2017. En effet, tout semble écrit pour que le spectateur soit touché et perd alors en spontanéité. C’est la première fois que l’actrice joue dans son pays natal, l’Allemagne. Il est question de racisme entre néonazis et turques. Pourtant ce cœur de sujet est vaguement exposé et se concentre davantage sur ce que traverse notre protagoniste. D’ailleurs avec ses yeux bleus et sa chevelure blonde, celle-ci est loin de ressembler à une femme d’origine turque. Finalement In the Fade se résume à être un excellent thriller, mais s’éloigne complètement de son sujet initial.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s