Au pays des chasseurs de têtes

Au pays des chasseurs de têtes

Réalisé par : Edward S. Curtis
Date de sortie : 1914
Date de reprise : 20 novembre 2013 en version restaurée

La Critique de Cinéphiles 44 :
Quelques années avant que Robert Flaherty ne présente les coutumes et le quotidien des esquimaux dans le documentaire Nanouk l’Esquimau, Edward S. Curtis avait déjà fondé le genre en 1914 en situant son action chez les indiens Kwakiutl, une tribu de la côte Nord-Ouest. Film détérioré et perdu, c’est Capricci Films qui procèdera à la restauration du film et en ajoutant des photos à la place des séquences perdues. La société invitera le chanteur et guitariste Rodolphe Burger à composer une nouvelle partition musicale pour en faire des ciné-concerts live. Le film va nous plonger en amont d’une guerre entre tribus suite au lien d’amour entre Motana, le fils d’un grand chef indien et la belle Naïda qui est aussi convoitée par le féroce Sorcier qui règne sur les chasseurs de têtes. Après une très longue présentation des personnages, le film est abondé d’intertitres annonçant l’action à venir. Le montage est alors un peu laborieux et nous empêche malheureusement de nous plonger pleinement dans ce témoignage d’antan. Cependant, d’un point de vue esthétique, Au pays des chasseurs de têtes est un petit bijou nous offrant des rituels, danses et surtout des costumes d’une valeur historique rare.

6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s