Bientôt les jours heureux

Bientôt les jours heureux

I Tempi Felici Verranno Presto

Réalisé par : Alessandro Comodin
Date de sortie : 3 mai 2017

La Critique de Cinéphiles 44 :
Présenté à la Semaine de la Critique à Cannes 2016, I Tempi Felici Verrano Presto est le film de la Croisette qui laisse le plus en suspend. On y retrouve deux jeunes en fuite dans une forêt qui survivent en chassant. On croise aussi un papi et une nana sur un tracteur. Alessandro Comodin montre également un trou, une baignade, un mort et filme des gens en train de raconter une fable sur un loup. Bref, on a beaucoup de mal à comprendre cette succession de scènes qui n’ont apriori aucun rapport. Surtout que dans ses intentions initiales, le cinéaste souhait parler d’un homme en fuite dans l’Union Soviétique, après avoir été emprisonné en temps de Guerre. Tout semble confus et on ne retrouve pas cette aspiration. Le film aurait alors des allures de films fantastiques. Certes, mais jamais la mise en scène ou l’image ne nous fait voyager. Tout est brut et trop réaliste pour nous transporter. Mais à l’inverse, rien n’est assez structuré pour nous faire garder le cap.

2/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s