J’ai même rencontré des Tziganes heureux

J’ai même rencontré des Tziganes heureux

Réalisé par : Aleksandar Petrovic
Date de sortie : 1967
Date de reprise : 15 novembre 2017

La Critique de Cinéphiles 44 :
Grand Prix au Festival de Cannes 1967, J’ai même rencontré des Tziganes heureux bénéficie d’une restauration en 2017. C’est un film sur les gitans qui décrit le parcours de Bora qui tombe amoureux de la jeune Tissa. Mais son père est un rival jaloux et agressif et la jeune femme est promise à un autre homme. Tourné en Yougoslavie, aujourd’hui rattaché à la Serbie, le film montre la misère sociale qui règne dans les années soixante dans le pays. Aleksandar Petrovic nous montre une communauté qui erre et vit détachée de tout, accrochée, sans s’en rendre compte, aux pratiques ancestrales. C’est un long-métrage déstructuré qui mêle chants mélancoliques et ivresses poétiques. C’est un film qui met aussi bien l’allégresse que le chagrin en scène. J’ai même rencontré des Tziganes heureux est un des rares films tournés dans la langue tzigane et interprété par des comédiens authentiques.

6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s