Bravo Virtuose

Bravo Virtuose

Réalisé par : Levon Minasian
Date de sortie : 3 janvier 2018

La Critique de Cinéphiles 44 :
Alik est un jeune joueur de clarinette et membre d’un orchestre de musique classique. Lorsque le mécène est assassiné, le groupe se voit traverser des problèmes financiers. Par un concours de circonstances, Alik se retrouve en possession du téléphone portable d’un tueur à gage nommé Virtuose. Il va alors saisir l’opportunité d’endosser son identité pour sauver son groupe en récupérant les sommes d’argent du vrai tueur. Bravo Virtuose est classé dans le genre comédie mais le mélange des registres est loin de faire rire. Est-ce la mise en scène poussive qui se la joue second degré espagnol ou l’exagération de la direction artistique ou encore la rapidité des séquences qui dérangent ? Le dosage est mal fait. Le film arménien aurait dû se contenter d’être un thriller noir en osant quelques scènes brutales et l’intrigue n’aurait été que savoureuse. En effet, sur le papier Bravo Virtuose aux composantes prenantes. Au lieu de ça, l’humour noir est défaillant voir trop timide pour être assumé.

5/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s