Brimstone

Brimstone

Réalisé par : Martin Koolhoven
Date de sortie : 22 mars 2017

La Critique de Cinéphiles 44 :
Brimstone est un western gothique franco-néerlandais interdit aux moins de seize ans et d’une durée de deux heures trente. Séparé par des chapitres en sens chronologiques aléatoires, il raconte la fuite d’une jeune fille traquée par un prêcheur prédateur violent et sans scrupule. D’une violence rare au cinéma, Brimstone n’en est pourtant pas une boucherie. Bien au contraire, à travers les années, le film instaure un climat de pression pour le spectateur en nous montrant la vengeance d’une femme suite à toutes les persécutions qu’elle a dû faire face par le passé. Au-delà des décors et des costumes d’un esthétisme précis, ils appuient le sentiment glaçant de l’ensemble. Douloureux, sadique, choquant, dérangeant, Brimstone est aussi d’une beauté à couper le souffle tout en nous faisant réfléchir sur l’enrôlement religieux.

9/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s