Nos années folles

Nos années folles

Réalisé par : André Téchiné
Date de sortie : 13 septembre 2017

La Critique de Cinéphiles 44 :
André Téchiné s’empare d’un fait réel de la Première Guerre Mondiale, relaté dans le roman La garçonne et l’assassin de Fabrice Virgili et Danièle Voldman. Après deux années au front, Paul Grapp se mutile pour échapper au massacre. Rapidement démasqué, il va déserter pour vivre caché avec sa femme. Celle-ci va alors l’inciter à se travestir pour sortir du sous-sol et ainsi être libre dans le Paris des Années Folles. Le poilu va alors enfiler robe et perruque et se découvrir une nouvelle identité jusqu’à prendre goût à la prostitution. C’est un sujet fort que nous offre le grand cinéaste. Malheureusement le scénario semble mal construit et laisse un sentiment perplexe. En effet, Téchiné use abondamment des ellipses et nous surprend à chacun des changements de Paul devenu Suzanne. Au départ troublés, c’est la confusion qui nous guette au fur et à mesure que le film avance, pour finir par nous déranger. Est-ce que Pierre Deladonchamps n’avait pas la carrure pour interpréter un tel rôle, comme l’avait fait Romain Duris dans Une nouvelle amie par exemple ? Où est-ce le manque de place laissé à Céline Salette dans le rôle de sa femme, qui d’ailleurs est incroyablement bouleversante. En tout cas, nous ne citerons pas Grégoire Leprince Ringuet, qui comme à son habitude, se caricature trop dans une expression théâtrale. Nos années folles aurait pu dresser le portrait d’un homme perdu dans sa propre identité. Au lieu de cela, le film nous impose une lâcheté tragiquement égoïste.

6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s