La Promesse de l’Aube

La Promesse de l’Aube

Réalisé par : Eric Barbier
Date de sortie : 20 décembre 2017

La critique Cinéphiles 44 :
Adapté du chef-d’œuvre autobiographique de Romain Gary, le film d’Éric Barbier met en scène la relation mère-fils de l’auteur tout en traitant les périodes phares de sa vie. Ainsi nous faisons de la connaissance de Romain en Pologne durant son enfance, puis sous le soleil de Nice jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale où il sera aviateur en Afrique. Important écrivain de la seconde moitié du XXème siècle Roman Kacew devenu Romain Gary, est le seul roman à avoir reçu le prix Goncourt pour Les Racines du ciel en 1956 et pour La Vie devant soi en 1975 sous son pseudonyme Emile Ajar. Interprété par Pierre Niney et Charlotte Gainsbourg dans celui de sa mère Nina, le film nous permet de mieux comprendre vingt années de la vie de Gary. Si l’académisme de la mise en scène peine à faire décoller pleinement l’histoire, le jeu des comédiens est brillant. Au départ étonné par l’accent que prend Gainsbourg, nous constatons qu’elle est possédée par son rôle et l’incarne avec une intensité déroutante. Bon nombre de lecteurs pourront être déçus par le résultat, mais La Promesse de l’Aube reste une œuvre admirable.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s