Cinquante Nuances plus Claires

Cinquante Nuances plus Claires

Réalisé par : James Foley
Date de sortie : 7 février 2018

La critique Cinéphiles 44 :
En 2015, le roman érotique Cinquante Nuances de Grey était adapté sur grand écran, promettant un univers torride. Hormis pour quelques midinettes en chaleur, le résultat était bien loin des promesses. Deux ans plus tard, Cinquante Nuances plus Sombres se veut encore plus excitant. Nous ce que nous remarquions, c’était surtout le très mauvais jeu qui se cachait sous les plastiques de rêves. Cinquante Nuances plus Claires ne fait plus de promesses, nous conseillant juste de ne pas manquer le chapitre final, écrit en gros sur l’affiche. Ayant un peu de temps à perdre, nous ne nous bousculâmes pas pour prendre place dans cette farce érotique. Christian et Ana sont désormais mariés et nous le savons bien, le mariage réduit l’appétit sexuel hein ?! Ici c’est à peu près ça ! A la place, les scénaristes s’inventent une sorte de thriller avec courses poursuites. Même la bonne bande sonore a disparue, laissant place aux tubes qui passent en boucle à la radio. Si les deux précédents opus étaient loin d’être chauds, ici c’est carrément la chambre froide. Bref, le final nous fait prendre conscience qu’en trois épisodes, on a quand même passé 5 heures et 48 minutes à regarder la vie d’un couple dont on en a rien à secouer.

2/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s