Le Ciel peut attendre

Le Ciel peut attendre

Réalisé par : Ernst Lubitsch
Date de sortie : 26 août 1946
Date de reprise : 31 janvier 2018 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Il est tellement difficile de résumer la carrière du grand Ernst Lubitsch. Mais nous pouvons néanmoins citer To be or not to be ou encore Le Ciel peut attendre. Ce dernier, réalisé en 1943, vient de ressortir dans une copie restaurée. Elle retrace la vie d’un riche américain, de son enfance à sa mort avec pour lien, ses relations avec les femmes. En effet, le film débute après sa mort. Au purgatoire, celui-ci doit justifier sa turbulente existence au gardien de l’Enfer où il veut séjourner. On a l’air de plus s’y amuser qu’au Paradis… C’est donc avec différents flash-back qu’Henry raconte ses différentes liaisons et son pouvoir de séducteur. Le Ciel peut attendre est une comédie légère ancrée sur une trame originale. On se plait à découvrir les entourloupes de l’homme pour parvenir à ses fins. A l’inverse, les femmes lui renvoient la pareille avec des boutades ou des retournements de situations. Le film est récréatif, mais la meilleure séquence reste la première.

7/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Strum dit :

    Comédie pas si légère que cela car empreinte de mélancolie. Le génie de Lubitsch consistait justement à paraitre léger alors qu’il était profond.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s