Hair

Hair

Réalisé par : Mahmoud Ghaffari
Date de sortie : 7 mars 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Hair est une fiction inspirée de faits réels qui suit trois adolescentes sportives iraniennes muettes. Les jeunes filles sont sélectionnées aux championnats du monde de karaté en Allemagne. Les autorités iraniennes ne s’opposent pas à leur participation, pourvu que la tenue réglementaire couvre leurs cheveux et leur cou. Les héroïnes refusent de céder à ce règlement. Hair raconte leur combat en dehors du tatami pour faire valoir leur volonté, qui n’est pas un droit en Iran. L’incompréhension est maîtresse et Mahmoud Ghaffari fera le choix de ne pas traduire les passages où les muettes communiquent entre elles. Nous avons compris cette volonté de nous mettre dans les mêmes conditions qu’elles, mais en faisant cela, le cinéaste crée de suite une barrière en elles et nous. Tourné caméra à l’épaule, Hair semble être un documentaire qui prouve qu’en Iran il est plus handicapant d’être une femme que sourde et muette.

6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s