Call me by your name

Call me by your name

Réalisé par : Luca Guadagnino
Date de sortie : 28 février 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Eté 1983, Elio, 17 ans passe ses vacances avec sa famille dans une villa du XVIIème siècle en Italie. Le jeune homme passe son temps à écrire et jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec une adolescente. Le ton est donné, Call me by your name montre une famille bourgeoise et bohème avec ce père professeur spécialisé en culture gréco-romain et sa mère traductrice. L’éducation d’Elio est donc exemplaire et il est très mûr pour son âge. C’est ce qui va séduire Olivier, un américain venu travailler auprès du son père pour préparer son doctorat. C’est le beau Armie Hammer, 31 ans, qui joue Olivier, qui est censé en avoir 24. C’est donc là que réside l’interrogation. Call me by your name est un film qui décrit deux désirs tabous, l’homosexualité et la différence d’âge. L’érotisme qui réside perpétuellement entre ces deux personnages est fort. Mais lorsqu’on apprend l’âge du personnage, on devient sceptique sur la volonté réelle du cinéaste. Sept ans de différence, c’est quoi le mal en fin de compte ? L’excitation se perd alors que la liaison devenait intense. Nommé aux Golden et aux Oscars, le film a chatouillé les pulsions de nombre critiques presse et spectateurs. Nous on a surtout retenue une mise en scène bobo, certes avec une belle photographie, une excellente bande originale et un jeune Timothée Chalamet prometteur, mais sans lâcher-prise et cicatrice.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s