Cinq femmes autour d’Utamaro

Cinq femmes autour d’Utamaro

Réalisé par : Kenji Mizoguchi
Date de sortie : 1946
Date de reprise : 21 mars 2018 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Kitagawa Utamaro est un peintre japonais qui a réellement existé et qui est surtout connu pour ses représentations de jolies femmes. Cinq femmes autour d’Utamaro en est une biographie et ressort en 2018, dans une version restaurée. En adaptant sa vie sur grand écran, Kenji Mizoguchi rend hommage à un passionné de l’art et des femmes. En effet, Utamaro ne vit que pour ses dessins et trouve l’inspiration et ses modèles dans le quartier des plaisirs. L’aboutissement de ses œuvres suscite l’admiration des uns et scandalise les autres. C’est alors que jalousies et querelles naissent autour d’un génie de l’art. La mise en scène de Cinq femmes autour d’Utamaro est trop complexe et le scénario sort très vite de son sujet. Ainsi, on a du mal à comprendre certains points, notamment qui sont les cinq femmes.

4/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s