Mme Mills, une voisine si parfaite

Mme Mills, une voisine si parfaite

Réalisé par : Sophie Marceau 
Date de sortie : 7 mars 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Certains penseront à Madame Doubtfire ou Tootsie. Un vieil homme se déguise en femme, la comparaison s’arrête ici. La nouvelle réalisation de Sophie Marceau a touché le fond. Devant la caméra, elle joue une éditrice de romans à l’eau de rose et doit se résigner à vendre les parts de son entreprise à un américain. La célibataire et fumeuse de roulées, va rencontrer Madame Mills, sa nouvelle voisine. Celle-ci va rapidement prendre une importance capitale pour son avenir. La voisine est en réalité un homme, venu s’installer à côté de chez elle pour récupérer un objet d’art de valeur. Joué par Pierre Richard, le comédien s’en donne à cœur joie. En effet, derrière la caméra, Sophie Marceau laisse un peu tout le monde jouer à sa sauce. Pierre Richard en fait trop et elle-même s’avère incontrôlable dans le ridicule. Le film n’est ni long, ni redondant, mais il fait honte.

2/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s