Johnny Guitare

Johnny Guitare

Réalisé par : Nicholas Ray
Date de sortie : 11 février 1955
Date de reprise : 14 février 2018 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Johnny Guitare est un western réalisé en 1955 et considéré aujourd’hui comme un chef d’œuvre par les cinéphiles. En effet, à l’époque nous attendions du western de grands paysages, des duels virils et peu de blablas. Le long-métrage de Nicolas Ray résonne aujourd’hui dans le genre qui s’est renouvelé avec de longs dialogues et des non-dits pour mieux installer l’action. Vienna tient un saloon. Elle embauche Johnny Logan, un musicien qu’elle a connu autrefois. Ensemble, ils vont être en proie à la haine d’une autre femme, jalouse et surtout suspicieuse que Johnny soit à l’origine de la mort de son frère. Ce western a aussi le mérite de mettre les femmes au premier rôle et ce, quel que soit le côté, bon ou méchant. Les personnages et leurs dialogues sont bien écrits et les acteurs apportent chacun leur touche, soit d’humour, soit de noirceur à ceux-ci. Mais c’est surtout Joan Crawford qui rayonne dans son personnage complexe et charismatique.

9/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s