Luna

Luna

Réalisé par : Elsa Diringer
Date de sortie : 11 avril 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Pour son premier rôle, la jeune Laëtitia Clément interprète avec sensibilité Luna, une adolescente en alternance dans une exploitation maraichère. Luna croque la vie à pleine dent avec ses amis, son petit copain, son chien et ses soirées trop arrosées. Seulement à l’une d’entre elle, un jeune inconnu est agressé. Attention cette scène est vraiment douloureuse pour le public et le marquera tout le reste du film. Cet inconnu est joué par le jeune Rob Paradot, remarqué dans le film La Tête Haute. Quelques semaines plus tard, il va réapparaître dans la vie de Luna qui devra alors faire des choix. Au départ très drôle, ne citons que l’exemple où Luna demande haut et fort et sans complexe à sa mère à quelle heure elle avorte le lendemain, le film prend rapidement un ton grave. Puis l’espoir s’installe et est parsemé plus tard de doutes. Oui, le long-métrage d’Elsa Diringer semble suivre la complexité même de l’adolescence au travers de sa cyclothymie. Elle porte alors un regard rationnel sur cette période désordonnée du passage à l’âge adulte.

8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s