L’homme tranquille

L’homme tranquille

Réalisé par : John Ford
 Date de sortie : 1952
 Date de reprise : 2 mai 2018 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Un ancien boxeur américain revient vivre dans son Irlande natale avec le souhait de racheter la maison que ses parents possédaient autrefois. Il se heurtera très rapidement à l’animosité de Red Will Danaher qui souhaite aussi acheter la parcelle. Comme si la relation entre eux ne débutait pas assez mal, l’ancien boxeur tombe amoureux de Mary et souhaite l’épouser. Le problème étant que Mary est la sœur de Red. John Wayne interprète ici L’homme tranquille. Le titre fait penser à une petite opérette et nous sommes effectivement loin des complexes « Raisins de la colère », « La Prisonnière du désert » ou encore « Qu’elle était verte ma vallée » et « Rio Grande » du même réalisateur, John Ford. C’est ici l’ironie et la légèreté qui résonnent dans cette querelle irlandaise qui lui vaudra tout de même l’Oscar du Meilleur Réalisateur. Un brin sexiste, « L’homme tranquille » parvient néanmoins à trouver la juste mesure entre humour et drame.

6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s