Les anges portent du blanc

Les anges portent du blanc

Réalisé par : Vivian Qu
 Date de sortie : 2 mai 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Présenté à la Mostra de Venise en 2017, « Les anges portent du blanc » est un drame pessimiste sur les événements qui découlent du viol de deux jeunes collégiennes. Mia, une adolescente qui travaille à la réception d’un hôtel est la seule témoin de cet acte. Par peur de perdre son emploi et davantage encore, elle préfère ne rien dire. La réalisatrice Vivian Qu dépeint une Chine contemporaine menée par l’argent et la corruption. Les faibles n’ont pas de pouvoir et leurs faits et gestes se retournent souvent contre eux. La jeune actrice Wen Qi est seule contre tous et sait insuffler un ton dramatique à son personnage sans jamais en faire trop. Malgré un scénario douloureux, la réalisatrice parvient à offrir à son histoire quelques touches de fantaisies propres au cinéma chinois. Par conséquent, « Les anges portent du blanc » nous touchent en dépit de la gravité de cette station balnéaire fantôme.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s