L’Amour debout

L’Amour debout

Réalisé par : Michael Dacheux
Date de sortie : Prochainement

La critique Cinéphiles 44 :
Martin était heureux avec Léa. Cette dernière est guide touristique à Paris, est en coloc avec une hôtesse de l’air qu’elle connaît à peine et est tombée amoureuse d’un quinquagénaire. Martin n’a d’autre choix que de faire héberger par un ancien camarade d’école qui passe ses nuits à somnambuler. Finalement Martin est peut-être gay, du moins il couche avec des garçons. « L’Amour debout » est un jeu de passe-passe entre des personnages écrits façon Eric Rohmer. Les années 70-80 sont derrière nous et le film de Michael Dacheux apparaît comme une pastiche dans le cinéma d’aujourd’hui. Pourtant, les personnages avancent au gré du vent et de leur ambition de liberté tout en rappelant leurs intérêts pour la littérature, le cinéma, l’art et l’architecture. « L’Amour debout » est un film sur le désir sans cesse rattrapé par la réalité. Sous ses apparences de film pour parigo-bobo, voici une chronique finalement assez profonde sur les rapports humains.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s