Delicatessen

Delicatessen

Réalisé par : Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro
Date de sortie : 17 avril 1991

La critique Cinéphiles 44 :
Avant de faire succès avec « Alien, la résurrection », « Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain » ou encore « Un long dimanche de fiançailles », Jean-Pierre Jeunet a débuté avec un étrange objet, « Delicatessen ». Voici une comédie dramatique d’horreur qui s’immisce dans le quotidien étrange des habitants d’un immeuble qui vont se fournir chez le boucher-charcutier du rez-de-chaussée, qui ne prépare pas des entrecôtes de cochon, mais d’humain ! Dans une mise en scène délurée, une photographie sépia et des décors loufoques, les frères Kube fabriquent des boîtes qui meuglent tandis qu’un voisin élève des grenouilles chez lui. Mlle Plusse organise le quotidien de chacun au rythme de ses parties de jambes en l’air, tandis que la voisine cherche à se suicider par tous les moyens. Et puis, il y a ce nouvel arrivant qui attire la convoitise de chacun malgré son manque de chaire, mais la fille du boucher tombe éperdument amoureuse de lui. Dans tout ce bordel, le spectateur parviendra même à y trouver une certaine cohérence.

8/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s