Darkest Minds : Rébellion

Darkest Minds : Rébellion

Réalisé par : Jennifer Yuh Nelson
Date de sortie : 8 août 2018

La critique Cinéphiles 44 :
« Darkest Minds : Rébellion » est un film de science-fiction porté par des adolescents dont la jeune Amandla Stenberg qui commence à faire son petit bout de chemin au cinéma. Ce film est une adaptation du roman Les Insoumis d’Alexandra Bracken. Le début qui est mal expliqué raconte comment tous les adolescents sont décimés par un virus inconnu. Les survivants sont dotés de pouvoirs psychiques et sont alors parqués dans un camp. Classé par couleur en fonction du danger qu’ils représentent, Ruby est l’une des plus puissantes et parvient à s’échapper pour rejoindre d’autres jeunes en fuite. Au-delà de son histoire, le film évoque des thèmes propres à la cible, tels que le passage à l’âge adulte et le besoin de s’intégrer. Les spectateurs plus âgés y trouveront un manque d’ambition dans cet univers très dense. « Darkest Minds : Rébellion » reste un bon divertissement avec quelques effets spéciaux sympathiques et des gamins attachants.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s