L’Empire de la Perfection

L’Empire de la Perfection

Réalisé par : Julien Faraut
Date de sortie : 11 juillet 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Le tennis est en vogue en ce moment. Alors que Janus Metz Pedersen sortait il y a quelques mois « Borg / McEnroe », une splendide fiction sur la finale 1980 de Wimbledon, Julien Faraut réalise le portrait de John McEnroe dans le documentaire « L’Empire de la Perfection ». La voix de Mathieu Amalric vient alors supporter des images d’archives du joueur. Le film place l’icône comme un sujet d’étude qui étonne par ses contradictions. Très impulsif, McEnroe est pourtant très réfléchi lorsqu’il s’agit de jouer. L’originalité du montage en fait une œuvre haletante, alors qu’on en connait tous les deux bouts. La voix-off est calme tandis que l’intrigue est énergique. Tant de contradictions qui se renvoient la balle pour notre plus grand plaisir.

7/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s