La Ballade de Narayama

La Ballade de Narayama

Réalisé par : Shohei Imamura
Date de sortie : 1983
Date de reprise : 11 juillet 2018 en version restaurée

La critique Cinéphiles 44 :
Pour ses 35 ans, la Palme d’Or de 1983 se voit offrir une réédition en version restaurée. A soixante-dix ans, Orin doit accomplir le rite funéraire traditionnel, gravir le mont Narayama sur les épaules de son fils aîné, pour y finir ses jours livrée aux éléments et à la divinité des lieux. « La ballade de Narayama » est une réflexion assez froide de la vieillesse. Shohei Imamura expose les faits sans les valoriser. Les personnages sont tous plus cruels que les autres et le jeu poussé des comédiens n’aide pas à l’appréciation. Peut-être sommes-nous passé à côté de quelque chose, mais même les paysages ne nous ont pas suffi à prendre goût à cette pseudo leçon de vie.

2/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s