An Elephant sitting still

An Elephant sitting still

Réalisé par : Hu Bo
Date de sortie : 9 janvier 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Après s’être imposé le documentaire « Les Âmes Mortes » et ses huit heures et quinze minutes il y a quelques mois, commencer l’année 2019 avec un drame chinois de près de quatre heures ne nous faisait pas peur. « An Elephant sitting still » dresse le portrait d’une société moderne mais anéantie par son égoïsme et son manque d’empathie. Une relation infidèle qui mène au suicide, un harcèlement scolaire qui se conclut par un accident, une amitié détruite à cause d’un mensonge, un cuisinier mort par le feu à cause de mauvaises conditions de travail et la fuite de ses clients, un grand-père envoyé dans une morbide maison de retraite car il n’est plus utile à sa famille, une relation illégitime rendue publique sur les réseaux sociaux…Tout ça sur une journée. Hu Bo signe une œuvre de douleurs et d’amertumes. Un cri de colère avant de quitter définitivement cette société sans passion ? Hu Bo adapte à l’écran son propre roman. « An Elephant sitting still » est maîtrisé sur tous les points. La caméra est fluide, les protagonistes respirent la sincérité, la mise en scène est captivante au plus près de l’intimité des personnages et finalement ces quatre heures sont envoutantes. Malheureusement, ce premier long-métrage est le dernier, car Hu Bo s’est suicidé le 12 octobre 2017, juste après le tournage, il n’avait que 29 ans.

10/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s