L’amour est une fête

L’amour est une fête

Réalisé par : Cédric Anger
Date de sortie : 19 septembre 2018

La critique Cinéphiles 44 :
Cédric Anger nous plonge dans le Paris du début des années 80 en mettant Guillaume Canet et Gilles Lellouche en scène dans la peau de patrons d’un peep-show à Pigalle. Endettés, ils vont se lancer peu à peu dans la production de films pornographiques pour promouvoir leurs danseuses. Le cinéaste va alors se faire plaisir avec des titres très référencés pour tout cinéphiles comme « Clito de 5 à 7 » par exemple. Malgré de nombreuses séquences drôles, la partie polar ne fonctionne pas. Le réalisateur de « La prochaine fois, je viserai le cœur » ne parvient pas à homogénéiser son intrigue et rend « L’amour est une fête » tout à fait bancal.

6/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s