Tout ce qu’il me reste de la Révolution

Tout ce qu’il me reste de la Révolution

Réalisé par : Judith Davis 
Date de sortie : 6 février 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Angèle se bat pour ses convictions et ses idéaux. Mais nous vivons dans une société de consommation et certains sont nés trop tard ou trop tôt pour se rebeller. Angèle vient pourtant d’une famille de militants. Que leur restent-ils aujourd’hui de la révolution ? Tourné avant le mouvement des « Gilets Jaunes », ce premier long-métrage de l’actrice Judith Davis résonne comme un cri de colère. Il faut dire qu’Angèle et son groupe rencontré au Pôle Emploi, ont des idées pour protéger la planète ou redistribuer les richesses, mais comme bien souvent, les discours ne font pas le concret et ça l’énerve. « Tout ce qu’il me reste de la Révolution » est une comédie politico-sociale révoltée et annonciatrice d’un ras-le-bol collectif.

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s