Wardi

Wardi

Réalisé par : Mats Grorud
Date de sortie : 27 février 2019

La critique Cinéphiles 44 :
« Wardi » est une jeune Palestinienne de onze ans. Elle vit dans un camp de réfugiés à Beyrouth au Liban aujourd’hui. Cent cinquante mille Palestiniens y vivent dans l’attente d’un retour sur leur terre ancestrale annexée par Israël. Mats Grorud va raconter aux adultes et aux enfants l’histoire de ces exilés en employant l’animation. Ses petites marionnettes représentent le présent tandis que l’animation 2D sert de repère au passé. Dans cette seconde technique, le cinéaste évoque l’exode et l’arrivée du grand-père de Wardi dans le camp de Beyrouth en 1948 et les massacres dans les camps de Sabra et Chatila au début des années 80. C’est un film initiatique qui fait l’état d’un pays et d’une communauté tout en créant un lien entre deux générations. Un film d’animation sur la guerre réussi car il fait passer un message de mémoire tout en étant accessible à un large public.

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s