Black is Beltza

Black is Beltza

Réalisé par : Fermin Muguruza
Date de sortie : 8 mai 2019

La critique Cinéphiles 44 :
En octobre 1965, une photo montre la troupe de géants de Pampelune défilant sur la Cinquième Avenue de New York. La légende stipule que dû au contexte de ségrégation raciale, le deux géants noirs ont été interdits de participer au défilé. C’est là où l’histoire de « Black is Beltza » commence. Ce film nous fait partir à la rencontre d’hommes et de femmes de Cuba à Mexico en passant par Alger et Montréal avec Manex un rebelle, qui loin de son Pays Basque natal, va se lancer dans une lutte pour les droits civiques. Entre fiction et réalité, « Black is Beltza » est un film d’animation qui nous plonge au cœur des émeutes raciales qui découlent de la mort de Malcolm X, de la rencontre avec Le Che, du mouvement des Black Panther, de la guérilla bolivienne, des drogues psychédéliques ou de la libération sexuelle…Autant d’événements guidés par des références aux grands noms de la culture musicale de l’époque. « Black is Beltza » est un film extrêmement vivant mais malheureusement trop commémoratif. A trop vouloir renvoyer le spectateur sur tel ou tel univers des années soixante, il peut finir par nous perdre en chemin. C’est fort dommage, car Fermin Muguruza réalise ici un patchwork d’une énergie bouillonnante.

7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s