Hard Paint

Hard Paint

Réalisé par : Filipe Matzembacher et Marcio Reolon
Date de sortie : 15 mai 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Depuis son exclusion de l’université, Pedro vit reclus chez lui à Porto Alegre. Pour payer son loyer, il s’exhibe nu sur une plateforme de vidéo chat contre de l’argent. Sans amis et plutôt dépressif, il a su pourtant se créer un monde virtuel où les admirateurs sont nombreux. En effet, il étale de la peinture colorée phosphorescente sur son corps et fait le bonheur des voyeurs. Un jour, il s’aperçoit qu’un autre jeune homme imite ses performances et décide de le rencontrer. Totalement différents, les deux hommes vont pourtant se produire ensemble en webcam et se lier d’une étrange relation. Bien que très esthétique, le film ne se veut pas érotique. Bien au contraire, ces séances virtuelles mettent encore plus en avant la difficulté d’un jeune homme à faire face aux autres et à lui-même. « Hard Paint » est un film parfois confus sur la brutalité de deux mondes, la réalité et le virtuel. Le mal-être et l’homophobie sont également au cœur de l’intrigue, mais sans optimisme à l’horizon, le film perd toute son énergie.

5/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s