Heart of a dog

le

Heart of a dog

Réalisé par : Laurie Anderson
Date de sortie : 27 mars 2019

La critique Cinéphiles 44 :
C’est lorsque nous avons appris que Laurie Anderson installait trois expositions en réalité virtuelle au Festival de Cannes cette année que nous nous sommes décidé à aller voir son long-métrage « Heart of a dog ». Le film débute avec des dessins et une voix off de la cinéaste annonçant qu’elle accouche de Lolabelle, sa chienne adulte. On l’a compris, sa chienne est tout pour elle et ce film lui est consacré. Entre documentaire et fiction expérimentale, « Heart of a dog » mélange toutes sortes d’images, photographies, peintures, vidéos et dessins pour exprimer toutes sortes de pensées sur l’enfance, le bouddhisme, la collecte des données, la vie après la mort… Lolabelle est omniprésente et nous assistons à sa maladie et ses derniers instants aveugles. C’est un film où il faut clairement rentrer dedans pour apprécier ces rêveries aléatoires. Nous ça nous a vite fatigués.

3/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s