Yves

Yves

Réalisé par : Benoît Forgeard
Date de sortie : 26 juin 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Nous avions bien rigolé dans les sous-sols de l’Elysée avec « Gaz de France ». Le cinéaste décalé revient quatre ans plus tard avec « Yves ». En tête d’affiche, le comédien William Lebghil qu’on a découvert dans la série « Soda » et qui nous a touchés dans « Première année », joue ici un looser et chanteur de rap raté qui vit dans un miteux appartement. Un jour, il est sélectionné pour tester un réfrigérateur intelligent, surnommé « Yves ». Il est censé lui simplifier la vie en lui offrant une bonne alimentation, en passant des coups de fils, donner la météo… Sauf que l’appareil électro-ménager est capable de parler et apparemment de penser. On pense au robot de « 2001 : l’odyssée de l’espace » et on imagine le pire à venir. En réalité, le long-métrage de Benoît Forgeard va aller très loin pour dénoncer l’impact des nouvelles technologies sur l’homme. Les répliques sont à se tordre de rire et les situations désopilantes sont d’une imagination déconcertante. Mais alors que les fous rires ne cessent dans la salle, le cinéaste va encore plus loin dans la satire en nous offrant des séquences dérangeantes pour mieux nous faire réagir. Encore une fois, Forgeard réalise une fiction en marge des autres comédies tout en nous poussant à la réflexion.

9/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s