Rojo

Rojo

Réalisé par : Benjamín Naishtat
Date de sortie : 3 juillet 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Dans le thriller argentin, Dario Grandinetti incarne un avocat imbu de sa personne qui n’hésite pas à répondre à l’insulte d’un homme dans un restaurant. Cette sentence publique aura des répercussions plus tard dans la soirée et même plusieurs mois après. A 33 ans, Benjamín Naishtat présente une œuvre déroutante et brillamment maîtrisée. Le cinéaste prend son temps à installer un certain malaise où chaque moment d’absurdité tout peut exploser à tout moment. Les comédiens insufflent une psychanalyse inquiétante à leurs personnages pour mieux faire transparaître leur noirceur intérieure. « Rojo » dresse un portrait original de l’Argentine paranoïaque des années soixante-dix.

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s