The Lodger : les cheveux d’or

The Lodger : les cheveux d’or

Réalisé par : Alfred Hitchcock
Date de sortie : 1927
Date de reprise : 17 novembre 2010

La critique Cinéphiles 44 :
“The Lodger : les cheveux d’or” est un film muet qui raconte comment de jeunes femmes blondes sont assassinées par un tueur en série. Lorsqu’un mystérieux homme se présente pour louer une chambre chez les parents d’une jeune fille blonde, le petit ami de cette dernière, qui est aussi le détective chargé de l’affaire, devient jaloux et le soupçonne d’être le vengeur. Considéré comme le premier vrai « Hitchcock Picture » par François Truffaut, il est vrai que l’obsession des blondes, le voyeurisme, le lynchage et l’accusation à tort deviendront des thématiques récurrentes du réalisateur. Si l’histoire reste assez classique, on peut déjà saluer un style de mise en scène remarquable pour l’époque. La caméra remplace les yeux du tueur pour mieux provoquer un sentiment d’appréhension chez le spectateur. Dans ce film, Hitchcock y fait également son tout premier caméo.

7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s