Midsommar

Midsommar

Réalisé par : Ari Aster
Date de sortie : 31 juillet 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Alors que le précédent film d’horreur d’Ari Aster, “Hérédité” se déroulait dans un univers très sombre, “Midsommar” nous invite dans un village suédois très ensoleillé où tous les villageois sont habillés de blanc éclatant. Un couple rejoint des amis dans ce village qui célèbre un festival estival qui n’a lieu que tous les 90 ans. Ils découvrent les rituels de la communauté et de leur approche de la sérénité proche du mouvement des hippies. Au fil de leurs journées et des cérémonies, ils vont vite déchanter et faire face à un conte horrifique où les pratiques ne sont pas si enthousiasmantes. En plus d’être brillamment mis en scène et joué, il réside dans “Midsommar” une atmosphère anxiogène et troublante. Le cinéaste impose un style exotique tout parvenant à bousculer les codes du film d’horreur.

8/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s