Une grande fille

Une grande fille

Réalisé par : Kantemir Balagov
Date de sortie : 7 août 2019

La critique Cinéphiles 44 :
Prix de la mise en scène Un Certain Regard à Cannes, “Une grande fille” s’ouvre en 1945 à Léningrad au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Iya, dont la taille imposante surprend, est infirmière dans un hôpital. Bien qu’elle doive prendre soin des patients et de son jeune enfant, elle souffre de mystérieuses crises. L’une d’elle va d’ailleurs provoquer un grave accident et Iya devra tenter de se reconstruire. Elle sera aidée de son amie Masha, qui elle aussi a dû subir un traumatisme au front. Kantemir Balagov signe une oeuvre triste et intense sur les dégâts psychologiques de la guerre. Mais à prendre trop de distance vis-à-vis des personnages et en faisant le choix d’étaler le scénario sur des moments d’absences interminables, le réalisateur de Tesnota prend le risque de perdre son spectateur.

6/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s