La dernière vie de Simon

La dernière vie de Simon

Réalisé par : Léo Karmann
Date de sortie : 5 février 2020

La critique Cinéphiles 44 :
Peu diffusée dans les salles à sa sortie, “La dernière vie de Simon” est pourtant une oeuvre à voir. Tout d’abord, le cinéma fantastique français est rare et l’est encore plus lorsqu’il est bien fait. Simon est un orphelin de huit ans qui a la faculté de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée. Les effets spéciaux n’en font jamais trop et le montage préfère même employer le changement de plan plutôt que de se planter dans des transformations grotesques. Car “La dernière vie de Simon” est surtout un drame touchant sur le genre, l’identité et le changement de vie. C’est également une histoire d’amour teintée d’une douce mélancolie. Alors que les faits sont impossibles, l’histoire est si sobre, qu’elle prend des airs réalistes. Les comédiens y sont pour beaucoup. Leur jeu est juste et sincère. Léo Karmann signe une oeuvre ambitieuse, originale et lumineuse.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s