Nightmare Island

Nightmare Island

Réalisé par : Jeff Wadlow
Date de sortie : 12 février 2020

La critique Cinéphiles 44 :
De jeunes gens ont été invités sur une île paradisiaque pour réaliser leurs fantasmes les plus fous. L’énigmatique personnage de Michael Peña est en effet capable de donner vie à ces rêves ou cauchemars. S’ils veulent quitter l’île vivants, ils devront résoudre les mystères des lieux. “Nightmare Island” est la première grosse torture de l’année. Non pas qu’elle fasse peur où qu’elle soit sadique, mais car elle n’a aucun sens. L’histoire est brouillonne, les personnages tombent dans chaque cliché et la mise en scène recycle ce qui se fait déjà depuis des générations dans ce style de films. Les bimbos en maillot de bains et les longs dialogues balourds finissent même par déclasser “Nightmare Island” de la catégorie série B. Un nanar grotesquement foireux.

1/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s