La Fille au bracelet

La Fille au bracelet

Réalisé par : Stéphane Demoustier
Date de sortie : 12 février 2020

La critique Cinéphiles 44 :
“La Fille au bracelet” n’est pas inspirée d’un fait réel mais propose une immersion dans le déroulement d’un procès en cours d’assise. Le film suit celui de Lise arrêtée à ses seize ans sur une plage de La Bernerie-en-Retz et accusée du meurtre de sa meilleure amie. Pendant deux ans, elle a porté un bracelet électronique au pied. Aujourd’hui nous la retrouvons au Tribunal de Nantes pour vivre son jugement. Stéphane Demoustier trouve sans cesse les justes mesures pour rendre son intrigue palpitante et crédible. Au travers du regard des parents et des mots incroyablement retranscrits d’Anaïs Demoustier dans le rôle de l’avocat général, le spectateur se met à douter et à se questionner au fur et à mesure que le procès avance. Melissa Guers joue avec réserve et fragilité le rôle central, tout en imposant la fracture générationnelle avec les adultes. Un film aussi poignant que déstabilisant.

8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s