Greetings

Greetings

Réalisé par : Brian De Palma
Date de sortie : 1968
Date de reprise : 26 novembre 2003

La critique Cinéphiles 44 :
Ours d’Argent à la Berlinale de 1969, “Greetings” est le troisième long-métrage de Brian De Palma. Le film met en scène l’obligation militaire de participer à la guerre du Viêt Nam. En effet, le Président Lyndon B. Johnson vient de justifier l’engagement américain, mais Paul et ses deux amis passent des heures à chercher comment se faire réformer. L’histoire se déroule en pleine révolution sexuelle et cette obsession se reflète à tous les instants du film. Il est aussi question de l’assassinat de John Kennedy dont Lloyd cherche à découvrir la vérité. Proche des mises en scène de la Nouvelle Vague française, “Greetings” est un melting pot de tout ce qui préoccupait les jeunes américains à la fin des années 60.  C’est une comédie qui transpire l’envie de liberté mais qui se perd aussi dans une narration sans structure.

6/10

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s