Le grand alibi

Le grand alibi

Réalisé par : Alfred Hitchcock
Date de sortie : 6 avril 1951

La critique Cinéphiles 44 :
Jonathan Cooper, épris d’une comédienne et chanteuse, Charlotte Inwood, est soupçonné d’être l’assassin de son mari. Il réussit à convaincre son amie Eve de son innocence qui décide de l’aider. Si Alfred Hitchcock est certainement le plus grand réalisateur de l’histoire du cinéma, il n’a pas fait que des chefs d’oeuvre. “Le grand alibi” est l’exemple d’une expérience ratée. D’abord à cause du flash-back mensonger d’introduction qui rend confuse la suite si on s’en appuie. Ensuite à cause d’un casting en roue libre qui ne semble pas croire un mot de ce qu’elle fait, même la star Marlene Dietrich. Enfin, car l’histoire manque d’enjeu et que le fil conducteur manque d’ambition. Tant pis, ça arrive.

3/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s